Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 12:24

Bonjour chers lecteurs,


C'est le nouveau buzz de l'actualité, au point de couvrir l'affaire du concombre masqué, qui ne serait en fait peut-être pas un concombre. Ne mangeons plus de produits frais, plus de produits emballés dans des conteneurs en plastique, plus d'aliments conservés dans des bocaux en verre, dès fois que des éclats de verre s'y promènent, plus d'aliments que nous avons cultivé nous-mêmes parce que le sol est tout pollué. Ne mangeons rien, nous mourrons plus vite et, peut-être, dans moins de souffrances. 


 


Blague à part. Luc Ferry, philosophe et ancien ministre, a lâché lundi soir une bombe sur le plateau du Grand Journal de Canal +. Au cas où vous feriez partie des quelques personnes n'en ayant pas encore entendu parler, une petite vidéo s'impose.


 


 

 

Voilà. Il ne s'agit, ni plus, ni moins, d'une accusation de pédocriminalité à l'encontre d'un ancien ministre de notre chère République française. Après les hommes ayant un comportement douteux avec les femmes, les hommes à enfants.

 

En fouillant dans les divers articles et commentaires parus sur le web, je suis tombée sur quelque chose d'intéressant : les affaires CORAL et Zandvoort. Tapez sur Google les mots clefs "dossiers coral", et vous tomberez sur plusieurs articles datant de 2009 évoquant la possibilité d'une réouverture dudit dossier suite à l'affaire Polanski. Vous tomberez également sur  CA : un dossier évoquant l'affaire CORAL (des plus sordides), sa mise au grenier et son lien avec Zandvoort. Zandvoort, kézako ? Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous conseille le reportage de Karl Zero que vous pourrez trouver ICI.

 

Dans ce dossier,  quelques lignes qui feraient référence à la personne dénoncée à demi par Luc Ferry :


«François Mitterrand venait d'être élu le premier président socialiste de la république française. Le dossier était politiquement intenable, au motif du nombre de personnalités socialiste exposées, dont le ministre de la culture qu'il venait de désigner. Le Capitaine Barril de la gendarmerie avait reçu alors instruction de stopper l’enquête du fait du nombre de personnalités : ministres, magistrats, journalistes, même un rédacteur en chef et un chroniqueur du journal "Le Monde", etc. Le dossier termina dans le garage du supérieur hiérarchique de l'enquêteur principal, avec celui de Kripten, un réseau satanique pédocriminel allié à la Belgique.»

 

J'ai également ouï dire que le neveu de l'ancien président serait impliqué.

 

Si cette affaire s'avérait réelle — je ne connais pas la valeur de ces rumeurs, il n'y a pas de preuves montrées à la justice pour l'instant — un très gros scandale éclaboussant pas mal de personnes (je pense à tous ceux qui sont supposés savoir et se taire) risque de se produire. Mais peut-être qu'enfin, avec les années, nous parviendrons à un système au sein duquel les politiques ne se feraient plus de chantage en gardant l'information pour eux, mais dénonceraient les crimes commis par leurs pairs.

 

Concernant les semaines à venir, j'imagine plusieurs scénarios. Les différents partis pourraient jouer au ping-pong, se renvoyant la balle à scandales, jusqu'à ce qu'il ne reste plus grand monde de propre (jusqu'à présent : DSK PS, Tron UMP, X PS). A moins que cette bombe tirée par Luc Ferry n'ait le pouvoir de tout raser. A moins qu'elle ne soit tellement énorme, au final, qu'elle couvrira tout le reste. Si CORAL est remise sur la table, elle en aura sans doute le pouvoir.

Dans tous les cas, j'espère que, si crime il y a, les criminels seront jugés. Et ceux qui ont su et n'ont rien dit également, car sans doute ont-ils de bonnes raisons et sont-ils enfermés dans un système où l'on ne dénonce rien ayant un rapport avec la vie privée de ses pairs, fussent-ils criminels, mais c'est la seule façon de casser ce système pervers. Système qui ne permet pas le jugement de criminels éventuels, système qui permet que certains profitent de leur savoir afin de s'assurer une position et les bonnes grâces d'autrui.

 

Maintenant, wait & see.

 

PS : Je continue de lire les commentaires et tombe sur d'autres histoires sordides et mises au grenier, comme celle du lycée français de Marrakech. C'est assez flippant.

PS2 : Un «connaisseur issu du Quai» aurait déclaré, à propos des informations collectées au Maroc sur les élites françaises, il y a quelques temps déjà « Sur le Maroc, on est gênés, ils nous tiennent. ». Pour plus de précisions, voir ICI.

Si je tombe sur d'autres histoires, je mets les liens ici en PS.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires