Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 17:32
Chers lecteurs,



Je vais aujourd’hui vous parler de Shikata Akiko (志方あきこ), une compositrice/chanteuse/productrice aux multiples facettes qui me tient particulièrement à cœur.


http://img180.imageshack.us/img180/2497/shikataakiko4.png


On en sait très peu au sujet de la dame, qui ne communique pas à son propre sujet. Sa date de naissance, sa formation, ses débuts sont donc totalement inconnus. Il est d’ailleurs possible que Shikata Akiko soit un nom de scène.


L'artiste, qui a sorti son premier album en 2001, possède déjà une discographie très fournie. En effet, outre trois albums et un single « officiels », elle a participé à la composition de nombreuses OST dans le milieu des jeux vidéos auto-produits ou moyennement connus (j’entends par là qu’il ne s’agit pas de gros hits du jeu vidéo, même si certains ont fait parler d’eux).

Je pense notamment à l’OST de Hanakisou, de Shadow Hearts ou encore à celles des trois Ar Tonelico, écrites en collaboration avec Shimotsuki Haruka.




***Les débuts***



En 2001, Shikata Akiko fait ses débuts avec un premier mini-album de quatre pistes auto-produit, qui détermine déjà entièrement son style musical, j’ai nommé Midori no Mori de Nemuru Tori. La musicienne y mêle un chant tantôt cristallin, tantôt profond, tantôt plus lyrique à des chœurs et des mélodies s’inspirant à la fois des musiques traditionnelles asiatiques, orientales et de la musique classique européenne. Le son est un peu « cheap », mais tout le monde n’a pas les moyens de se payer un orchestre.

http://www.nautiljon.com/images/cd/shikata_akiko/midori_no_mori_de_nemuru_tori.jpg

Je vous laisse écouter les morceaux issus de ce mini-album :

Meimu
Un titre rythmé sur lequel la chanteuse place une voix très aiguë et claire



Yoi Mori Nin
Un morceau très doux et mystérieux



Notte

Aux accents orientaux



Sacrifice
Magistral



C'est en 2002 que la chanteuse sort un premier véritable album, auto-produit, une petite perle  de 11 pistes du nom de Haikyo to Rakuen. Il se situe, d’un point de vue sonore et des compositions, dans la ligne directe de  Midori no Mori de Nemuru Tori. Les morceaux sont très variés, ne se ressemblent pas. Chacun possède sa propre atmosphère. C’est beau !

http://www.nautiljon.com/images/cd/shikata_akiko/haikyou_to_rakuen.jpg

Je vous laisse découvrir quelques uns des morceaux issus de ce premier album :

L'étrange et profond MARE (Allegretto grazioso)



Roma no Musume
Qui m'évoque à l'écoute des danseuses sur la place d'un lointain marché bondé il y a quelques siècles



S’ensuivent plusieurs participations à des OST d’intérêts divers et le commencement avec Petit Fours d’une étrange manie, celle de reprendre ses morceaux en « boîte à musique » et d’en faire un album, avec généralement une pochette très kitch ou niaise. C’est un peu ridicule, mais avec ça on peut vraiment se poser des questions sur ses revenus qui ne doivent pas être énormes.

Notons un morceau que je trouve sympathique, issu de cette période et de l’album Kurenawi :

Aya




***2005, un tournant***


Après avoir participé à plusieurs projets durant quatre ans, Shikata Akiko se fait remarquer par un label commercial, Avex Trax, qui n’est d’ordinaire pas réputé pour ses productions de qualité. En sortira un premier album commercial, intitulé Navigatoria.

http://www.nautiljon.com/images/cd/shikata_akiko/navigatoria.jpg

Cet album est de qualité fort moyenne, les producteurs ayant, on le sent, tenu la bride très serrée à l’artiste, qui a du mal à mettre en avant les spécificités de son style et est contrainte à la composition de ballades pop tout ce qu’il y a de plus banal. Mais, dans cet océan de 11 pistes, quelques unes sortent réellement du lot et parviennent à retenir l’attention de l’auditeur.

Je vous laisse les découvrir :

Hana kisou
Un morceau à la fois rythmé et mélancolique. L’interprète y place sa voix dans les aigus au début puis, vers la fin, effectue une descente en laissant la musique s’élever. J’aime beaucoup l’effet produit



Sorriso
Une ballade très lyrique, aérienne et non linéaire dans sa construction



Makada~Queen of Sheba~
Un titre aux consonances orientales inégal dans la qualité mais que je tenais tout de même à vous faire découvrir car l’interprétation au niveau du chant y est expressive, laissant l’impression d’une femme « hautaine » ou « supérieure », ce qui convient tout particulièrement à la Reine de Saba.



Chikkaze no okurimono
Commence assez étrangement pour du Shikata Akiko. À la guitare sèche, avec un effet « vieilli » qui éloigne le son. Puis le violon se rajoute, et lorsque le chant commence, c’est comme si on « entrait » dans la chanson. Et là on retrouve un morceau vraiment beau, très lyrique

Dans tous les cas, cet album remporte un certain succès qui permettra à notre artiste de poursuivre sa carrière de façon brillante.



La fin de cette même année sort l’OST de Ar Tonelico premier du nom, à laquelle participe fortement Shikata Akiko, notamment pour la première version de son mythique et mirifique Utau oka qui sera décliné, redécliné et réutilisé maintes fois. Et un mois plus tard sort le premier opus des Hymmnos Concert Side d’Ar Tonelico. Une merveille. Notre artiste participe surtout à l’édition Blue, mais apparaît également au chant dans l’édition Red dans un morceau où sa voix se mêle à celle de Mitose Noriko et de Shimotsuki Haruka.

EXEC_CHRONICLE_KEY_.
Un morceau sublime issu de l’album 星詠~ホシヨミ~ Ar_tonelico hymmnos concert Side



L’année suivante, en 2007, sortiront les opus Hymmnos Concert Side d’Ar Tonelico II, auxquels collabore fortement la chanteuse. Les pistes qu’elle y compose sont, si cela se peut, encore plus merveilleuses. Mais entre temps est passé une bombe dans sa carrière.

Le solennel EXEC_over.METHOD_SIBLIMATION_.~om
Issu de l’album 澪~ミオ」 ~Ar_tonelico2 hymmnos concert Side.蒼~



***RAKA***


Le 25 octobre 2006 sort RAKA, second album de Shikata Akiko produit par Avex Trax. Et là, c’est le drame. Ou plutôt, l’émerveillement. Au contraire de Navigatoria, ici, la compositrice apparaît très visiblement libre et maître de son style. Les moyens financiers mis à sa disposition par la firme lui permettent d’avoir une sonorité bien plus profonde pour des morceaux très aboutis.

http://www.nautiljon.com/images/cd/shikata_akiko/raka.jpg

Les 12 pistes de cet album, entre musique aux consonances tribales, orientales et éthérées, sont une réjouissance pour les oreilles. Y apparaît également la seconde version de Utao Oka, sublime morceau totalement éclaté et déstructuré qui nous perd dans les abîmes de l’émerveillement.

Pulse of the Earth
La chanson d’introduction à cet album - très tribale et primitive



Kinkanshoku
Dans laquelle la chanteuse déploie véritablement sa voix, avec profondeur



Haresugita Sora no Shita de
Elle m’évoque la danse, celle qui vient des tripes



Utau Oka -EXEC HARVESTASYA
Utau Oka seconde version - Wonderful


L’album se vend bien et la chanteuse gagne en notoriété. Ce qui nous permet à l’heure actuelle de pouvoir trouver une vidéo que vous trouverez à la fin de ce paragraphe sur le net, et ce n’est pas la moindre des choses puisque Shikata Akiko se fait très discrète.


Luna Piena - live

 


Ce live de Luna Piena est tout bonnement transcendant (non, je n’en fait jamais des tonnes, c’est pas vrai). La version live dépasse la version album (ce que je croyais pourtant impossible). J’en ai les larmes aux yeux à chaque fois que je l’écoute.



***Dernières actualités***


Après la composition des morceaux du Hymmnos Concert Side d’Ar Tonelico II, on n'entend plus beaucoup parler de Shikata Akiko pendant un temps. Enfin, rien de remarquable. Un bel album reprenant certaines de ses chansons au piano intitulé Kalliope ~Piano Concert~ ainsi qu’un album assez étrange du nom de Istoria ~Musa~, résultat d’une collaboration avec divers artistes sur le thème des muses paraissent en 2007.


En 2008, notre artiste participe à la composition de l’OST du jeu vidéo (futur animé) Umineko no Naku Koro ni. En sort un mini-album sympathique sans être remarquable, de 6 morceaux dont plusieurs instrumentales.

Katakoi
Une excellente composition issue de ce mini-album



Et puis, en 2009, un nouveau choc musical se produit. Il s’agit de l’album Harmonia, troisième production du label Avex Trax.

http://www.nautiljon.com/images/cd/shikata_akiko/harmonia.jpg

Le son change. Il est à la fois plus lissé, plus profond et plus épique que ce qu’elle a pu réaliser auparavant. La qualité de production est sans précédent dans sa carrière. C’est également l’album le plus long qu’elle ait composé, car il comporte un total de 17 titres (même si certains sont des transitions)!!! A mes oreilles, il est encore supérieur à RAKA, qui figure déjà dans le top 5 de mes albums préférés de tous les temps.

Elle passe par tous les styles, de la balade aux musiques à consonances plus classique aux rythmes d’inspiration tribales, sans oublier un peu de guitare électrique conférant une atmosphère plus sombre à certaines pistes. Enfin bref, un must have.

Une nouvelle version d’Utau Oka y est notamment disponible, à mes oreilles la plus aboutie. J’en suis juste totalement fan. Je crois que la première fois que je l’ai écoutée, ça m’a rendue quasi-hystérique et cet album est passé en boucle pendant des semaines dans mon appartement (bonjour les voisins).

Kiseki
Un morceau sur lequel Shikata Akiko emploie à loisir une voix à la fois légère et aérienne, puis bascule, en même temps que la musique, sur sa façon de chanter plus profonde, avant de nous retrouver sur un refrain plus épique, et des envolées instrumentales et vocales sublimes à partir de la cinquième minute - une invitation au voyage



Utau Oka ~Salavec rhaplanca.~
La version d’Utau Oka dont j’ai parlé plus tôt - que dire de plus ?



Harmonia ~Minatenu Chi e~
On ne pouvait faire mieux comme conclusion à cet album

Shikata Akiko a également, en 2009, composé et interprété le générique de l’animé Umineko no Naku Koro ni, adapté du jeu vidéo du même nom, et par là sorti son premier single (après 8 ans de carrière, hmmm) aux inspirations celtiques. Le titre phare du single se nomme Katayoku no tori.

Vous pouvez voir cet opening ici :




http://img89.imageshack.us/img89/1602/shikataakiko5.png



Tout début 2010 est sorti l’édition des albums Hymmnos Red et Blue d'Ar Tonelico III. Je posterai prochainement un article plus complet à ce sujet.


Aux dernières nouvelles, un single intitulé Inori no Kanata sortira le 28 avril 2010 ! Une édition limitée avec un DVD sera disponible. Vivement cette date, il va de soit que je tenterai de me procurer l'édition limitée.


***Et plus…***


Comme vous avez pu le comprendre, on ne sait vraiment pas grand-chose de cette artiste, sinon qu’elle écrit de la musique qu’elle considère de façon un brin présomptueuse comme relevant du style « healing fantasia ». Cependant, à l’entendre, on comprend qu’elle possède une formation classique. Alors certes, elle varie les façons de chanter et module sa voix avec beaucoup d’adresse, mais cet héritage lyrique ou classique, appelez-le comme vous voulez, transparaît régulièrement et très clairement.

Il apparait également au niveau des paroles. Au niveau des paroles, qu’ezketuracont’ ? Comment kça ? Eh oui, si elle chante en japonais, elle chante aussi en italien. L’italien est, par essence, avec l’allemand en seconde position, la langue du chant lyrique. Quand on fait des études dans ce domaine, on passe obligatoirement par l’apprentissage de cette langue.


Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit d’une véritable interprète qui a l’art de manier sa voix avec justesse, de façon à exprimer des émotions en rapport avec la musique. Son chant est très expressif, tantôt doux, tantôt sauvage, rythmé, puissant, agressif ou cristallin, fragile, voire brisé. Il n'est jamais lisse.


J’espère que mon article vous aura intéressé et fait découvrir ou redécouvrir une artiste de talent (enfin j’ai des goûts bizarres il paraît…). Bonne écoute !


http://img28.imageshack.us/img28/1151/shikataakiko1.png
Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Petite préférence pour Luna Piena !

=)


Répondre